(RE)Mettre du plaisir dans sa vie. stage de développement personnel avec le cheval.

Samedi 27 et Dimanche 28 Août

Notre époque nous incite à être ambitieux, à rester jeune, à faire toujours mieux et à cultiver un bonheur obligatoire.

Ce fantasme de perfection, ce désir de contrôle, cette volonté acharnée de faire toujours mieux peuvent faire bien des dégâts et nous couper du simple plaisir de vivre en faisant toujours passer les contraintes avant le plaisir.

 

Le mieux-être passe alors par le fait de trouver une certaine tolérance envers soi-même, par la capacité à s'offrir et à profiter de petits plaisirs, par l'expérience du jeu et des hasards heureux, et par la conscience que tout risque offre une chance à qui sait la saisir.

 

En d'autre terme, il s'agit de renouer avec son Enfant intérieur, cette part présente en chacun de nous liée au fonctionnement instinctif et bien souvent abandonnée lors du passage à l'âge adulte.

 

En apprenant à être"comme il faut", et en nous adaptant, nous avons fini par perdre le contact avec cette part de nous-même et nous sommes devenus trop sérieux. En la recontactant, nous retrouvons nos dons innés pour la découverte, l'émerveillement, la création ; nous retrouvons la magie de la vie et le plaisir des relations.

 

C'est à cela que la relation avec le cheval peut nous aider.

Le cheval miroir de nos tensions intérieures.

Le cheval nous permet de repérer les instants où nous ne sommes pas "aligné(e)", présent(e), à son écoute.
Le cheval nous permet de repérer les instants où nous ne sommes pas "aligné(e)", présent(e), à son écoute.

Hypersensible, totalement présent dans le contact, le cheval nous perçoit très finement, au-delà de ce dont nous avons conscience.

 

Quand nous sommes pris dans nos schémas de contraintes "il faut", "je devrais",  " je suis nul(le) si...", nous nous coupons de la réalité de l'instant présent . Nous sommes plus en lien avec un interlocuteur intérieur (juge, modèle, concurrent) qu'avec le partenaire cheval présent en face de nous.

 

Nos absences, nos dissonances, nos tensions sont alors source d'inconfort pour le cheval qui nous le manifeste dans son comportement. Ce faisant, il nous permet de repérer très finement les instants où nous ne sommes pas "aligné(e)", présent(e), à son écoute.

 

Nous sommes invité(e) à explorer la nature et l'origine de ces tensions en faisant des liens avec notre histoire : "Que se passe t'il pour moi à cet instant?", "Quelle scène suis-je en train de rejouer?"

 

Grâce à ce témoin extrêmement sensible qu'est le partenaire cheval, nous apprenons à renouer avec nos sensations et à partir à la découverte de notre enfant intérieur blessé.

le cheval partenaire de notre enfant INTéRIEUR

Généreux de sa présence, sans jugement, le cheval nous permet de faire l'expérience d'un contact libre, sans attentes.
Généreux de sa présence, sans jugement, le cheval nous permet de faire l'expérience d'un contact libre, sans attentes.

 

 

Parce qu'il est généreux de sa présence, et parce qu'il nous accueille sans jugement, le cheval nous permet re vivre d'un contact libre, sans attentes, bien différent le plus souvent des expériences habituelles.

 

C'est un contact coeur à coeur, peau à peau, très réparateur pour l'enfant blessé qui survit en chacun de nous.

 

En acceptant de vivre cette expérience, nous avons l'occasion de retrouver l'accès à l'enfant libre, l'enfant joyeux, l'enfant confiant.

 

Cela nous offre l'opportunité de nous libérer de certains fonctionnements limitants provoqués par l'enfant blessé qui appelle au secours.

 

Cela laisse la place à une plus grande confiance en la vie et au simple plaisir de se sentir vivant(e).

 

Dans la relation avec le cheval, nous pouvons souhaiter la bienvenue à l'enfant joyeux!

Par la relation à pied avec le cheval, en toute sécurité, et avec l'aide des thérapeutes, vous découvrez votre enfant intérieur et retrouvez le plaisir d'être vivant.