Témoignages en psychothérapie avec le cheval

Lise, Catherine et Sandrine vous font part de leur expérience en psychothérapie avec le cheval

 

 Lise:

 

Je souhaiterai raconter une expérience que j'ai vécue en équithérapie avec Françoise Héroult, et que j'ai trouvée étonnante de par le renvoi qu'elle m'a apporté sur ma façon de me comporter avec autrui.

 

Le cheval, l'équithérapeute et moi étions dans le manège. Le cheval était en liberté. J'étais placée juste devant le cheval, sa tête se trouvant au-dessus de mon épaule droite. J'avais comme consigne de marcher, et le cheval allait sans doute me suivre m'avait indiqué l'équithérapeute. Pendant un bon moment, c'est en effet ce qui s'est passé. Je me déplaçais tranquillement et le cheval me suivait parfaitement.

A un moment, j'ai voulu traverser le manège.

Cela a bien commencé.

Un peu avant d'arriver devant le mur d'en face, j'ai pris la décision que je tournerai alors à droite.

Mais en même temps, il m'a semblé que le cheval me poussait légèrement sur le côté gauche.

Sentant la pression et arrivant tout près du mur, je suis revenue sur ma décision et je me suis dit :

« Oh, après tout, d'accord, puisque le cheval semble vouloir aller sur la gauche, je vais prendre à gauche. »

Nous arrivions face au mur.

Je me suis donc résolue à poursuivre mon chemin vers la gauche, mais le cheval, lui, s'est arrêté net!

 

Etrange! Alors que jusque là il m'avait emboîté le pas sans aucune hésitation!

L'équithérapeute a immédiatement vu que quelque chose avait changé. Elle m'a demandé ce qui se passait.

En lui racontant mon cheminement, j'ai pris conscience que, dans la vie de tous les jours, j'envoyais des messages contradictoires au gens.

En effet, souvent, je me résous à dire ou faire quelque chose que je ne ressens ou ne désire pas vraiment, mais que je pense être davantage en accord avec l'attente des gens.

Je n'avais jamais réalisé avant cette expérience en équithérapie, que je n'osais pas affirmer mes pensées, mes désirs.

Dans le moment d'échange avec l'équithérapeute qui a suivi, j'ai réfléchi sur cette découverte et depuis, j'ai identifié ce qui est à l'origine de mon comportement...

 

Catherine  :

 

J'ai vécu dimanche dernier une expérience en thérapie avec le cheval qui a mis en lumière, d'une façon objective que quelque chose n'allait pas dans ma vie en général et dans ma relation avec les autres en particulier.

  

Je me sens mal depuis des années et des amies me conseillaient d'entamer une psychothérapie. Peu convaincue, j'avais décidé de faire quelques séances de thérapie avec le cheval.

C'était ma première séance...

La séance a commencé par le choix du cheval avec lequel j'allais travailler. La thérapeute et moi-même sommes entrées dans le boxe de Mandine. Nous nous sommes accroupies pour laisser Mandine faire connaissance, notamment avec moi.

Mandine m'a d'abord sentie, puis s'est un peu « énervée » et m'a mordu les doigts de la main que j'avais posé sur mon genou.

Puis elle s'est tournée vers la thérapeute et a tenté de la pousser, de la bousculer.

La thérapeute m'a demandé si Mandine m'avait juste sentie ou s'il s'était passé autre chose. Elle m'a dit que nous allions sortir du boxe et ne pas travailler avec ce cheval.

Elle m'a précisé que le cheval manifestait un manque de respect à notre égard ; ce qu'elle trouvait étonnant de la part d'une jument habituellement respectueuse, pacifique et débonnaire.

Je lui ai alors précisé que j'avais été mordue, ce que j'avais d'abord essayé de dissimuler car j'en avais honte. Je lui ai alors avoué que les chiens que je voulais caresser, depuis quelques années, me mordaient...

 

S'en est suivi un entretien dans le bureau de la thérapeute sur ma place dans la relation avec les autres.

La façon saisissante … c'est le cas de le dire..., dont ma problèmatique s'est révélée dans l'interaction avec le cheval  m'a profondément motivée pour m'engager dans une psychothérapie avec le cheval.

 

 

 

 

 

 

Lise :

 

 

Pour avoir vécu une séance de psychothérapie avec le cheval

avec Françoise Héroult, moi qui n'aime pas trop les chevaux,

je dois avouer que c'était un moment de partage avec l'animal très agréable

mais qui nous confronte aussi à nos propres résistances.

 

Accepter de lâcher prise pour être à l'écoute de soi et de l'autre, une belle expérience à tenter...

 

Adulte et Enfant : Vidéo Psychothérapie et Développement Personnel avec le cheval